Contexte Initial
Jeu 18 Jan - 18:03
Le Maire
55
Contexte Initial 1547207144-ezgif-1-0a8f0db3ed1d
10/01/2018
Tom Ellis
Big Bro is watching you~
http://immortals.forumactif.com


Contexte

Et si les humains n’avaient plus à craindre de mourir de vieillesse ? Et si le moyen pour devenir immortel reposait entre vos mains ? Ne serait-ce pas formidable ? La réponse à cette question n’est jamais très évidente. Un schisme s’est même créé au sein de la population. D’un côté, les louanges d’une vie éternelle ne se tarissent jamais; de l’autre, des protestations contre cette inhumanité se font plus qu’entendre. Pourquoi autant d’oppositions ? Car l’immortalité n’est pas sans prix. Il faut être prêt à sacrifier une partie importante de soi pour y accéder. Et cette partie, c’est l’humanité. Car pour devenir immortel, il faut avant tout devenir un monstre buveur de sang : un vampire. Mais qui voudrait de cette malédiction ?

À Darah, le problème du vampire ne se pose même pas. Il n’existe même pas. Ou du moins, le gouvernement à fait en sorte de convaincre les gens qu’il n’y a rien de mal à être un vampire.

Ville-État située en Europe de l’Est, Darah est un refuge pour tous les amoureux de l’immortalité. Là-bas, il est extrêmement rare de croiser quelqu’un âgé de plus d’une trentaine d’année, physiquement parlant. Car tous ont fini, ou finiront, par devenir des vampires.

Trente-cinq ans. C’est l’âge limite imposé par le gouvernement. Passé cet âge là, personne ne sait ce qui arrive. Personne ne se pose la question. La majorité préfère devenir immortel avant d’avoir de quelconques signes de vieillesse de toute manière. Quelqu’un qui choisirait de vieillir au-delà d’une trentaine d’année ne serait qu’un marginal. Et personne ne s’intéresse à ce que pourrait devenir un marginal.

Triste réalité.
Aveuglés par les idéaux du gouvernement, les habitants de Darah ne semblent pas vouloir les remettre en question. Ils acceptent sans broncher le fait de devenir des vampires. Ils espèrent surtout pouvoir devenir immortels sans forcément devenir un buveur de sang, tout comme le Maire de Darah, l’un des seuls chanceux à être devenu un vrai immortel (à moins qu’il ne soit le seul ?). Cela dit, être un vampire n’est pas si grave. Grâce au gouvernement, il n’y a plus besoin de boire du sang, mais juste une petite pilule à faire fondre dans son verre. Quel progrès phénoménal ! C’est comme si, finalement, être un vampire n’est pas si différent qu’être un humain.

Pourtant, ça l’est. Si un vampire succombe à la soif de sang, il deviendra un Raksa, un monstre de cauchemars. Mais ça, bizarrement, le gouvernement n’en parle pas. Ou du moins, il utilise les Raksa seulement comme un argument de vente. Prétextant qu’il y a plus de chance de survivre à une attaque de Raksa en étant un vampire plutôt qu’un humain. Et bien évidemment, les habitants adoptent cette idée.

Enfin… Pas tous. L’autre côté du schisme, celui contre cette folie, est également présent à Darah. En minorité, certes, mais ils sont là. Se cachant dans l’ombre, développant des armes contre les monstres buveurs de sang, se préparant à se faire entendre. Des petites manifestations ont même déjà lieu dans les rues. Des affiches de propagande pour l’immortalité se retrouvent tagués, des banques de sang se font vandaliser, des conversations anti-immortalité se propagent.

Petit à petit, la population de Darah se met à réfléchir. Immortalité ou Humanité ? Quelle est la meilleure solution ?

Et toi ? De qui feras-tu parti ? Des habitants aveuglés par les bienfaits d’une existence éternelle ? Des responsables de la propagande pour l’immortalité ? Des personnes remettant peu à peu en cause le gouvernement ? Ou bien du groupe se considérant aujourd’hui comme les protecteurs de l’humanité ?

À toi de jouer. À toi de faire pencher la balance.

Sauter vers: