Welcome !

27.02.2017 - Une mission pas si romantique • Ft. Elya

 :: † Archives :: Archives :: Archives V1 Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Mer 28 Fév - 14:29
Officiellement dans la merde.Le vampire était particulièrement fier des conneries qu’il sortait, surtout quand ça concernait Elya, bien sûr il disait des conneries, mais pas totalement, pourquoi pas emménager avec cette dernière plus tard ? Ca serait cool, et puis il serait vraiment aux anges de la voir tous les jours. Le seul problème c’est qu’ils allaient se voir partout, que ce soit à la maison et au boulot, et il avait peur que ça crée des tensions. Il y en a déjà assez comme ça, enfin de la part d’Elya, lui il s’en foutait royalement.

Il s’approcha donc du cadavre, enfin de ce qu’il en restait et s’accroupit, prenant une sorte de bâton qui trainait non loin de là pour trifouiller sans aucune gêne le corps de cette personne, ayant tout de même murmuré un « désolé » avant de faire la chose. Génial, c’était un .. Oh non. Un sang-mêlé. Ce dernier avait sûrement voulu échapper au sort qui lui était attribué en se cachant dans ce bâtiment, mais il aurait fait une mauvaise rencontre. Voire de très mauvaises rencontres. Et Elya et Adrian étaient les suivant sur la liste. Il s’en était rendu compte, en entendant la barre de fer, et sa partenaire qui se jetait dans la gueule du loup.

- Elya, attends. Ils vont venir tout seuls comme des grands.

Peut-être pas non plus, mais il avait un bon moyen de les attirer, c’est quelque chose qu’il utilisait tous les jours, sans modération : La provocation. Il était certain que ça allait marcher. Mais ce qu’il ne savait pas, c’est que les ennemis seraient bien plus nombreux que prévu.

- Ben alors ? On joue à cache-cache ? On a pas fini son dîner en plus ? C’est fâcheux, vraiment, vous allez attirer tous les rats du coin. Déjà que chez vous là c’est pas très propre, manquerait plus que les animaux sauvages !

Ce qu’il ne savait pas non plus, c’est que ses adversaires étaient des animaux sauvages, les espèces les plus redoutées de tout Darah, que ce soit du côté des humains, ou des vampires parfois. Mais Adrian en avait pas spécialement peur, il les traitait comme tout le monde, avec une pointe de moquerie, il les considérait comme des animaux.
Il en avait vu pas mal des raksa, ils étaient tous divers et variés, comme les sont les humains, mais cette espèce était bien plus imprévisible que toutes espèces confondues. C’est pour cela qu’il s’en méfiait aussi, et qu’il se rapprocha d’Elya afin de ne pas la laisser trop seule non plus.

Puis des applaudissements, un homme, d’une vingtaine d’années, applaudit tout en sortant de l’ombre de l’autre côté du bâtiment, il était loin d’être moche et était plutôt bien habillée, si l’on omettait les détails, comme les tâches de sang et ce même liquide rougeâtre qui habillait sa bouche.

- Bravo, franchement, vous avez du cran de vous rendre ici, chez nous, la nuit. J’aurais été vous, j’aurais préféré prier et rester sous ma couette bien au chaud. Alors, qu’est-ce que vous venez faire ici mes mignons ?

Il fit signe, en redressant son avant-bras, comme pour dire à d’autres de ne pas bouger ou du moins de ne pas agir pour le moment. Peut-être était-il le chef de cette tribu peu pacifique ?
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 15:55
monstresft. STRANGE Adrian

Elya était toujours en train d’avancer quand Adrian la rappela, lui disant qu’ils allaient sortir tout seul, et une fois de plus, Elya le maudit intérieurement. Ils n’avaient pas besoin d’attendre qu’ils sortent bien gentiment alors qu’ils pourraient les prendre par surprise. Mais bon. Adrian était Adrian. Et il faisait toujours comme ça lui plaisait. Il détruit donc une fois de plus toute discrétion et s’adressa aux vampires, se moquant d’eux pour couronner le tout. Bien. Comme s’ils avaient besoin de les énerver plus que ça. Surtout après ce qu’ils avaient fait à cette pauvre personne qui gisait au sol.

Bien qu’Elya considérait tout vampires comme des monstres affreux, elle se doutait que le coupable devait être le pire des monstres pour mettre quelqu’un dans un tel état. Et elle avait déjà une idée sur le type de monstre qu’ils allaient croiser. Les Raksa. Des monstres qui n’avaient aucune once d’humanité en eux, tuant juste pour tuer.

Le meurtre de cette personne n’avait clairement pas été un accident. Quelqu’un s’était amusé à la déchiqueter, sans pour autant s’abreuver de son sang. Une technique qu’Elya avait apparenté aux vampires grâce à son entraînement de chasseuse.

De ce fait, elle ne fut pas surprise quand elle aperçut l’apparence du nouveau venu. Et elle ne l’écouta pas vraiment non plus, trop occupé à analyser la distance entre eux et prévoir la suite de ses actions.

Puis elle tira. Non sur le Raksa qui venait d'apparaître mais sur l’échafaud peu recommandable sur lequel il se tenait. Pas parce qu’elle s’attendait que le Raksa tombe bêtement par terre, elle n’était pas stupide non plus, mais surtout pour le déstabiliser un moment et faire sortir les autres Raksa, car il y en avait définitivement d’autres vu le signe que le “chef” avait fait. Et ce fut le cas, car en voyant leur chef être mis dans une position plutôt dangereuse, les autres sortirent de leur cachette, notamment ceux pas loin d’Elya.

S’attendant à cette attaque, Elya se retourna rapidement vers ses attaquants et tira dans la tête de l’un d’entre eux, le réduisant au silence. Elle était très clairement passer en mode tirer pour tuer, comme les chasseurs lui avaient appris, et cela fit reculer les Raksa qui se dissimulèrent de nouveau, préparant probablement une meilleure approche  d’attaque.

De l’autre côté du bâtiment, le chef s’était remis, et arpentait une nouvelle plateforme, riant sarcastiquement.

- Et bien. Quel mordant~ Peut-être que je devrais changer mes plans et te garder pour mon dîner au lieu de vous tuer tout les deux ? Hmmm...

Il haussa ses épaules puis fit signe aux autres Raksa.

- Tuez le vampire. L’humaine est pour moi.

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 21:33
Officiellement dans la merde.- Commence déjà par changer tes blagues, tu verras tes plans après, parce que tu ne m’auras pas, ni elle, ni moi mon pauvre fou.

Adrian avait bien vu ce qu’avait tenté Elya, et elle n’avait pas eu tort, il n’y avait plus qu’une chose à faire maintenant, les éliminer. Elle en avait déjà tué un, il n’en manquait plus que .. pas mal. Le vampire n’avait donc plus qu’à suivre le mouvement et sortir son arme, plutôt que d’user de sa force de vampire. Car déjà c’était plus propre et il n’avait pas envie d’effrayer Elya ou de la convaincre qu’il n’était qu’un monstre, même si elle devait déjà le penser depuis un moment.

Adrian jeta un œil à sa coéquipière qui ne semblait pas plus impressionnée que ça par les menaces du Raksa. Mais ils n’avaient absolument pas intérêt de la blesser ou quoi que ce soit, car Dieu sait qu’il ferait de la charpie de celui qui oserait ne serait-ce que de lui faire une petite coupure. Il avait sorti son revolver et le pointait dans l’ombre, car il savait très bien qu’il y en avait par là. Ce ne fut que lorsque la chef en donna l’ordre que tous les raksa sortirent de l’ombre, les encerclant comme si ils étaient des vautours, et eux les proies. Ce qui était actuellement le cas. Adrian fronça les sourcils lorsqu’un avait décidé de se jeter à sa gorge, le roux attrapa le raksa par la gorge et lui enfonça une balle dans le crâne, laissant résonner le coup de feu dans l’usine délabrée du quartier Est, en espérant que cela n’irait pas en alerter d’autres. Il jeta le corps comme si c’était un malheureux tas de merde et eût un sourire amusé.

- Au suivant, pensez à prendre un ticket les enfants.

Il avait beau abattu ce Raksa facilement, il devait être faible, car d’ordinaire cette espèce était beaucoup plus violente et rapide, faisant d’eux d’excellents chasseurs. Et Adrian avait beau être un vampire âgé, il aurait pu être beaucoup plus puissant mais ne se nourrissait pas énormément, ou du moins pas suffisamment pour être à peine puissance. C’était triste, mais il ne voulait pas non plus devenir Superman.

Cependant là ça va être compliqué. Car deux Raksa s’étaient jetés sur lui. Il réussit à en esquiver un, mais pas le deuxième, qui lui donna un simple coup de pied pour violemment envoyer valdinguer l’Agent du Red Order dans des caisses non loin de là. Il les avaient sûrement sous-estimer.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Mer 28 Fév - 23:25
monstresft. STRANGE Adrian

Comme d’habitude, Elya ignora la réplique du Raksa. Ce type de monstre ne méritait aucune attention de toute façon. Ou du moins, la seule attention qu’ils pourraient recevoir c’était l’attention porté pour les tuer. Malheureusement, tuer un Raksa n’était pas quelque chose d’aisé. Anciennement des vampires, les Raksa avaient abandonné leur humanité pour généralement se retrouver avec plus de pouvoirs, des pouvoirs qui venaient de leur sauvagerie. Ils ne retenaient aucun coup, frappant à chaque fois avec toute la force qu’ils avaient. Néanmoins, ils avaient tout de même une faiblesse. Leur arrogance. Ces créatures avaient conscience de leur force et donc, ils s’attendaient généralement à gagner un combat. Cependant, la force ne faisait pas tout. Lors d’un combat, l’ingéniosité comptait quand même beaucoup. Elya devait donc se montrer plus intelligente qu’eux et ne pas foncer dans le tas. Comme par exemple, partir directement tuer le chef des Raksa, s’éloignant du combat principal et également d’Adrian.

De ce fait, elle ignora le chef et tira sur le Raksa qui venait d’envoyer valser Adrian. Le coup venant de derrière, le monstre n’eut pas le temps de réagir et tomba au sol sans vie, ce qui attira les autres Raksa à venir vers elle.

Une autre chose à savoir sur les Raksa. Même si certains pouvaient se rassembler en groupe, ils restaient tout de même des bêtes qui agissaient à l’instinct. Par conséquent, quand ils déterminèrent qu’Elya pouvait être une menace, ils en oublièrent l’ordre qui leur avait été donné et s’attaquèrent à elle.

À partir de là, Elya se mit à tirer dans le tas. Ou bien sur tout ce qu’elle voyait bouger, certains de ses tirs n’arrivant même pas prêt d’un Raksa tandis que d’autres les blessaient assez pour les ralentir. Cependant, alors qu’ils auraient pu facilement avoir le dessus sur elle, ils finirent par se replier, un grognement sourd venant de derrière elle les dissuadant de s’approcher plus.

- J’ai dit: l’humaine est à moi.

Sachant parfaitement à qui cette voix appartenait, Elya s’empressa de se retourner pour pouvoir lui tirer dessus, mais avant qu’elle ne fasse quoi que ce soit, une emprise d’acier se referma sur sa nuque et le Raksa la jeta dans une autre partie de l’usine. Loin du combat principal.


avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Jeu 1 Mar - 17:38
En bien mauvaise posture.Adrian qui avait été envoyé dans les caisses – et les avaient cassé- non loin de là, il se releva, comme un petit vieux puis se fit craquer la nuque tout en passant une main sur celle-ci, puis se dépoussiéra tout en revenant vers le combat principal.

- Haha, ça faisait longtemps qu’on ne m’avait pas donné un coup comme ça, je suppose que je te dois te remercier ?

Fit-il en arrivant derrière celui qui venait de faire ça, mais il n’était pas arrivé tranquillement derrière lui non. Il s’était comme volatilisé, puis réapparu en face du Raksa qui sous la surprise n’eût pas le temps de faire quoi que ce soit quand Adrian lui mit l’arme sur la tempe et tira sans perdre de temps. Puis il observa les alentours rapidement, il y avait tout de même encore pas mal de Raksa, là ça commence à devenir compliqué. Surtout que .. Ah son épaule était déboîtée. Mais il arrangea ça en deux secondes non sans ressentir de douleur.  

C’est lorsqu’il entendu le chef des Raksa parler qu’il lui donna son attention et .. qu’il vit que celui-ci tenait Elya par la nuque, l’envoyant valser à l’autre bout du bâtiment sans aucune tendresse dans le geste. Le sang d’Adrian ne fit qu’un tour et se rua sur l’agresseur. Il fit mine de vouloir utiliser son arme, donc le chef s’était préparé à contrer l’arme sauf qu’aux dernières secondes le vampire du Red Order opta pour le corps à corps, donnant un violent coup de pied au chef qui alla heurter le mur un peu plus loin.

Cependant Adrian qui avait mis toute son attention dans le meneur des Raksa et Elya avait clairement zappé les sous-fifres qui se ruèrent sur lui suite à ses attaques contre leur chef. Le roux fut donc surpris quand il les vit arriver, mais fit comme si de rien n’était, se positionnant un peu plus loin et tirant un peu dans le tas, car pour le coup attaquer tous ces Raksa de front aurait été du suicide. Il n’avait pas envie de terminer comme le sang mêlé qui gisait non-loin de là.

L’un d’eux avait une sorte de petit couteau, et le tenait en main, ça Adrian l’avait bien vu. Mais il ne vit pas venir le fait qu’il le lanca à un partenaire juste derrière lui et lui taillada le bras. Il eût bien sur le temps de réagir, mais le sang coulait déjà le long de son bras. L’odeur du sang qui ne faisait qu’énerver les monstres.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mar - 19:50
monstresft. STRANGE Adrian

La douleur provoqué par sa “chute” empêcha Elya de faire des mouvements trop brusque et pendant un instant, elle resta replié sur elle même et mordit ses lèvres pour faire passer la douleur dans son bras droit qui avait servi pour amortir sa chute mais qui par conséquent avait pris le plus gros coup. La situation étant cependant dangereuse, Elya ne resta pas longtemps au sol et tenta de se relever.

Ce ne fut qu’à ce moment là qu’elle réalisa qu’il lui manquait quelque chose. Son arme. Elle avait probablement dû la lâcher pendant la chute. Elle tourna donc rapidement sur elle-même, cherchant du regard l’objet tant convoité, mais ne l’aperçut malheureusement pas dans son champ de vision. Rapidement, elle se pencha et attrapa quelque chose qui était attaché à l’intérieur de sa botte, puis le dissimula dans sa manche. Sans son pistolet, Elya n’allait pas pouvoir faire grand chose. Elle se mit donc à le chercher d’une manière plus intensive, restant néanmoins sur ses gardes et écoutant le combat au loin. Malheureusement, le pistolet était introuvable et Elya commença à céder à la panique.

- C’est ça que tu cherches, peut-être ?

Elya fit volte-face. Le chef des Raksa se tenait pas très loin d’elle, le fameux pistolet dans ses mains.

Je dois l’admettre, toi et le rouquin faite la paire niveau combat, avoua-t-il en faisant craquer sa nuque. Malheureusement pour vous, ça ne sera pas assez pour nous stopper.

Il pointa alors le pistolet en direction d’Elya, le doigt sur la gâchette. Puis... Il se mit à rire.

- Tu pensais vraiment que j’allais te tirer dessus ?, se moqua-t-il étant donné qu’Elya avait eu un mouvement de recul lorsqu’elle avait aperçut l’arme pointée sur elle. Non, voyons. Ta mort sera beaucoup plus douloureuse.

Il cassa alors l’arme à l’aide de ses deux mains puis se volatilisa pour réapparaître juste devant elle. Et alors qu’il s’apprêtait à lui donner un coup, Elya sortit l’objet de sa manche et l’enfonça dans le bras du Raksa. Ce-dernier eut un moment de recul et Elya dégagea rapidement le poignard, adoptant alors une posture de combat.

Bien qu’elle ne faisait pas le poid contre un Raksa, armée seulement d’un petit poignard, Elya comptait tout de même se battre. Jusqu’à la fin.

Désormais énervé, le Raksa se rua vers elle et elle fit de son mieux pour contrer ses attaques avec son poignard, mais… Le moment arriva où le Raksa parvint à lui faire perdre le contrôle de son arme, lui donnant un coup dans la main qui tenait le poignard. Ce-dernier tomba alors au sol et tentant le tout pour le tout, Elya se précipita pour le ramasser. Mais ce ne fut pas assez rapide. Le Raksa lui donna un nouveau coup et elle tomba également au sol. Alors qu’elle tendait son bras dans un ultime effort pour attraper le poignard qui n’était qu’à quelques centimètres d’elle, le Raksa tira sur sa jambe, l’éloignant de son arme.

- ADRIAN !

Le cri était sorti de lui-même. Mélange de peur et de désespoir, il retentit dans l’usine comme une ultime pitoyable tentative. En vérité, Elya ne s’attendait pas à grand chose de cet appel. Elle savait qu’elle allait mourir. Des larmes de douleurs coulèrent sur ses joues avant même que le Raksa lui donne un violent coup de griffe sur la nuque et comme à boire son sang.


avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Ven 2 Mar - 20:48
Il est temps.Cette fois-ci, Adrian fera attention à lui-même plutôt qu’à sa partenaire s’était-il dit, il devait lui faire confiance et croire en ses capacités, et puis peut-être qu’elle n’aurait pas aimé qu’il intervienne dans son combat. C’est donc pour cela qu’il se concentra sur les 4 voire 5 autre Raksa qui s’étaient décidés à lui faire la peau. Ce qui fit sourire Adrian, un sourire à la fois amusé et inquiet. Il avait déjà affronté des créatures semblables auparavant mais pas en aussi grand nombre. Ils étaient souvent seuls ou deux, mais de les voir en groupe était une chose rare. Mais bon, Adrian aurait été un Raksa intelligent, il aurait préféré rester en groupe aussi, mais ça n’aurait tenu qu’à sa personnalité il aurait fait cavalier seul. Et c’était de même pour le Red Order.

Il se décida donc à combattre, au péril de sa si longue vie. Il n’aurait pas voulu que cela se finisse comme ça, mais dans ces cas-là il n’avait pas le choix. Il devait le faire pour le bien de la mission mais aussi pour Elya, il ne voulait pas la laisser avec autant de créatures aussi agressives sur les bras. Suite à ces réflexions, il dégaina son arme qu’il pointa bêtement sur un Raksa, et tira. Mais cela eût l’effet escompté contrairement à ce que le vampire se serait imaginé. Il en avait tué un. Car le Raksa avait pensé qu’il aurait fait autre chose et ne s’attendait pas à une attaque aussi bête. Adrian ne pût s’empêcher de pouffer de rire, c’était plus amusant que ça en avait l’air, finalement. Peut-être perdait-il les pédales sur ce moment ? Peut-être.

Un des autres Raksa de ceux qui entouraient Adrian lui, en profita pour dégainer lui aussi son arme, visiblement énervé. Et malgré que celui-ci venait de sortir son arme, il attaqua avec une imprévisibilité et une rapidité sans précédent, donnant un coup de genou dans l’abdomen d’Adrian qui s’était fait chopper peut-être trop facilement. Mais c’était une diversion. D’une autre main, le roux attrapa l’un des couteaux qu’il avait et coupa littéralement la main du Raksa qui recula dans un hurlement, laissant tomber l’arme qu’il tenait. Ce qu’il n’avait pas prévu, c’était qu’un autre avait lui aussi une arme, et appuya sur la détente alors qu’Adrian s’était retourné pour l’attraper. Adrian fut touché à l’épaule, mais la douleur lui faisait beaucoup plus mal que prévu. Une arme anti-vampires ? A tous les coups. L’Agent fut presque paralysé par la douleur, ce qui permit à un autre Raksa encore de lui redonner un coup physique, encore un coup de pied qui envoya valdinguer celui-ci contre le mur, poussant un gémissement de douleur tandis qu’il heurta le mur et retomba au fur et à mesure. La créature qui avait eût la main coupée s’approcha d’Adrian, lentement, l’arme anti-vampires à la main et le pointant vers la tête de l’Agent. Adrian releva la tête vers lui tandis qu’il appuya sur la détente.

- ADRIAN !

Un cri, venu d’ailleurs, désespéré et appelant à l’aide. Il connaissait cette voix. Il reconnaissait cette voix. Elya. Il écarquilla alors lentement les yeux, dirigeant son regard vers la jeune femme qui était maintenant au sol et plus qu’en mauvaise posture. Elle saignait, beaucoup, elle était blessée, plus que blessée. C’était ce Raksa, le même qui avait touché Elya, qui lui avait fait du mal, et qui allait maintenant prendre le peu de vie qui restait à la personne qu’il aimait tant.

Le bruit de la détente. Mais personne ne fut blessé. Ce même bruit qui avait résonné dans le vide faisait trembler le bâtiment, tout comme l’âme du vampire qui n’avait plus qu’un seul objectif. Dans un élan, poussant sur ses jambes, Adrian se rua sur le chef des Raksa avec une rapidité surhumaine, attrapant le visage du Raksa dans sa main. La créature n’avait pu boire qu’une ou deux gouttes maximums, avant que son visage ne se fasse littéralement exploser au sol par la force d’Adrian qui n’était dépassait l’entendement.

Et avant que les Raksa ne se décident à se ruer sur eux et le temps qu’ils comprennent ce qu’il venait de se passer, Adrian pris Elya dans ses bras, la portant, alors qu’il fonça vers la sortie, il puisait dans les dernières forces qui lui restait. L’adrénaline jouait beaucoup, mais Elya avait vraiment besoin de soins. Peu importe les coups que le vampire avait reçu, sa priorité est, était et sera toujours elle. Il courut, jusqu’à ma voiture, dans laquelle il déposa la jeune femme côté passager, prenant le soin de l’attacher et se plaça lui-même côté conducteur. Du sang sur les mains, il prit le volant et démarra la voiture en trombe. Il avait décidé d’aller la soigner chez lui, car c’était le lieu le plus proche qu’il connaissait et pour des raisons de sécurité.
© 2981 12289 0
avatar
Messages : 31
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Lun 5 Mar - 20:53
le noir completft. STRANGE Adrian

Parfois, la vie était injuste. Malheureusement, cela faisait parti des aléas de la vie. Personne ne pouvait y échapper. Tout ne pouvait pas bien se dérouler, ou du moins, si cela était le cas, la vie perdrait de sa valeur. Il était toujours plus intéressant de se battre pour quelque chose quand on savait que si on ne donnait pas tout, on pourrait perdre. Cependant, il s’avérait que même quand on donnait tout, on pouvait perdre. Et c’était ce qu’était arrivé à Elya.

Elle avait tout donné. Et elle avait perdue. La seule consolation qu’elle pouvait avoir face à cet échec, c’était que la situation de base n’avait pas été en sa faveur, mais l’échec était tout de même cuisant. Surtout pour elle, qui voyait chaque échec comme quelque chose d’horrible. Néanmoins, elle n’aurait pas à se morfondre trop longtemps. Elle allait mourir. L’idée même de mourir maintenant la tuait plus que la douleur qu’elle ressentait à la nuque. Elle ne voulait pas mourir. Elle avait encore tant de chose à accomplir. Et des gens à protéger. Elle ne pouvait pas les abandonner maintenant.

Toutefois, alors qu’elle avait complètement perdu tout espoir de poursuivre sa vie, la pression qu’exerçait le Raksa contre sa nuque disparut. Elya remarqua à ce moment là qu’elle avait fermé ses yeux et les rouvrit pour voir ce qu’il se passait.

Elle aperçut Adrian s’approcher rapidement d’elle et la prendre dans ses bras, puis, tout devint flou et quelques secondes plus tard elle était dans la voiture et Adrian lui accrochait sa ceinture. Qu’est-ce qu’il s’était passé ? Elya n’arrivait pas à donner un sens à la situation, son esprit étant embrumé à cause de la perte de sang. Elle passa machinalement sa main sur sa blessure puis la retira et la fixa sans vraiment regarder. Il y avait du sang dessus, cependant, cette information passa en coup de vent, et elle n’eut pas d’autre réaction que de continuer de la fixer.

Puis, les images autour d’elle finirent par devenir complètement flou, les sons devinrent inaudible et finalement, ce fut le noir complet.

[ La suite, par ici ]

avatar
Messages : 38
Date d'inscription : 10/01/2018
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sauter vers :
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
IMMORTALS :: † Archives :: Archives :: Archives V1-